Rien n’a changé aussi rapidement dans la conception, que dans le concept de bureaux au cours des dernières années. Mais, y a-t-il des tendances qui persistent? Quel est l’avenir de l’office et pourquoi il y a tant de changements en permanence? Deux marques de concepteurs de revêtements de sol, Tarkett et Ege, cherchent maintenant à découvrir ce qui se cache derrière la grande révolution dans la conception des spaces office.

 

Commençons par dire pourquoi ce sujet est si important. Nous passons tous 90% de notre temps à l’intérieur. Principalement dans des bureaux. Notre productivité est étroitement liée à l’environnement de notre bureau, à tel point que, selon un sondage mené auprès de 2 500 employés de bureau commandé par Tarkett (Evidencing the Work life movement, 2017). 44% des répondants au sondage estiment que le bien-être devrait être la plus grande priorité. Pour les organisations basées en Europe, les entreprises dont les employés sont satisfaits et engagés, connaissent un taux de rotation du personnel inférieur à 65% et une productivité accrue de 12% chez les employés satisfaits (étude de l’Université Warwick, 2014).

 

Trois axes principaux pour une conception idéale du bureau du futur

Le groupe Tarkett et Ege, a identifié trois sujets principaux sur lesquels il est important de se concentrer lors de la conception du future office.

Une vie de travail fluide et flexible. Tarkett et Ege se livrent à l’expérience suivante: «Après avoir vécu plus longtemps, être en meilleure santé et avoir un niveau d’éducation plus élevé que jamais, nous ferons l’expérience de près de quatre générations travaillant côte à côte dans de futurs bureaux. » Ainsi, différentes générations et personnalités (introverties et extraverties) avec des nécessités différentes. Même à différents moments de la journée (interaction sociale par rapport au temps de repos), sont toutes amenées à être ensemble. Tous ces besoins différents obligent la conception des bureaux à fournir une solution flexible, capable de satisfaire tout le monde. Une solution consiste souvent à concevoir des îlots de travail flottants pouvant également accueillir des pigistes (Freelancer) ayant une connexion limitée dans le temps à l’entreprise.

 

 

  • La conception devrait être centrée sur le bien– être et la santé des travailleurs. Cela inclut la satisfaction des employés, leur confort, leur santé et leur bonheur au travail. C’est ce que l’enquête de Tarkett a expliqué. Avec quelques exemples concrets sur ce qu’il faut prendre en compte. «Le bruit est de loin la principale préoccupation en matière de bien-être au travail (27%). Suivi de la qualité de l’air intérieur (22%). De nombreuses personnes (40%) ont besoin d’un espace calme pour pouvoir travailler loin des open space. Les employeurs doivent repenser les espaces de travail en vue de réduire le bruit et les niveaux de poussière fine nuisibles à la santé humaine. Cela pourrait inclure la sélection de luminaires et accessoires avec une acoustique améliorée ou la prise de mesures pour améliorer la qualité de l’air intérieur (par exemple, utiliser des purificateurs d’air si naturels de préférence, investir dans de bons systèmes de ventilation ou des murs verdoyants).

 

Les bureaux doivent être des lieux de co-création. Où le savoir et la créativité s’épanouissent et où le travail d’équipe est mis en avant. Le groupe Ege Carpets souligne que « l’ouverture, la transparence et la libre accessibilité des connaissances se reflètent dans tous les détails. Du plus petit détail de conception des environnements de travail aux bâtiments dans leur ensemble. Le travail d’équipe appelle des environnements de bureau ouverts. Mais aussi des petites « boîtes » adaptées au silence et à la concentration. Par exemple, avec des tapis, des meubles, des couleurs de mur et des lampes plus simples ou plus créatifs, pour ne citer qu’un exemple ”.

 

Les ingrédients durables: un must

La durabilité des matériaux et des processus est essentielle dans tout projet de conception de ce type. Non seulement à des fins de certification. Mais également dans le cadre du concept global de bureau du futur et pour le bien-être.

L’effort de réduction de l’empreinte carbone lié à la construction et à la conservation des ressources naturelles. L’un des aspects les plus évidents de la question. Mais un autre aspect concerne la durabilité dans une perspective plus large.

 

«La durabilité est un moteur d’innovation et devrait le rester»

 

Tarkett souligne : « La durabilité est un moteur d’innovation et devrait le rester. La durabilité sociale, environnementale et économique est fondamentale pour le futur lieu de travail. Le bien-être des employés est essentiel au maintien d’une entreprise prospère à long terme. A chaque étape du processus de spécification. Les questions environnementales doivent être prises en compte. Par exemple, les matériaux de construction en matière de santé, les mesures d’économie d’eau et d’énergie) . En réduisant les impacts environnementaux des immeubles de bureaux. Les employeurs se mobilisent pour atteindre leurs objectifs de durabilité et réduire leurs coûts. Contribuant ainsi à assurer leur succès économique à long terme.»

 

 

#office #officefurniture #bureau